Les 4 Voies

« Marcher dans la voie mystique avec les pieds sur terre »
(Angeles Arrien)

Dans notre culture occidentale, la plupart ont perdu leur sensibilité subtile et ne sentent pas au plus profond d’eux-mêmes la relation existant entre le monde physique et le monde spirituel. Les peuples indigènes, profondément enracinés dans la terre et le ciel, n’ont jamais perdu leurs liens avec le monde invisible et savent que c’est la perte de ce lien sacré qui est responsable de l’état du monde tel qu’il est aujourd’hui.

En écoutant ces peuples, nous écoutons notre propre passé; en plongeant au plus profond de nos racines, en reconnaissant nos ancêtres et en faisant la paix avec eux, nous assurons notre poussée vers le ciel. Aucune élévation spirituelle stable ne peut se faire sans racines solides.

Les enseignements et expériences proposés sont inspirés de l’extraordinaire travail anthropologique inter-culturel d’Angeles Arrien montrant que les traditions chamaniques du monde entier sont fondées sur quatre voies ou schémas directeurs du comportement humain, bien évidemment indépendants du sexe masculin ou féminin :

Le Guerrier ou la Guerrière s’exposent et s’engagent, choisissent d’être vraiment présents, responsables, communiquent et utilisent leur pouvoir avec justesse.

Le Guérisseur ou la Guérisseuse sont attentifs à ce qui a du coeur et du sens, il écoutent et se font canal d’énergie, pratiquent la reconnaissance, la validation, la gratitude, et l’amour.

Le Visionnaire ou la Visionnaire parlent vrai, sans accuser, projeter, ni juger. Ils cultivent authenticité, discernement, intuition et vision globale.

L’Instructeur ou l’Instructrice pratiquent ouverture d’esprit, détachement, objectivité, et discernement, clés de la sagesse.

Chaque voie sera étudiée et expérimentée de façon pratique, de manière à être immédiatement utilisable dans la vie ordinaire. Les différentes expériences initiatiques (méditations solitaires dans la nature, transe et Respiration Holotropique, chant, danse, cercles de parole) permettront de réapprendre à vivre avec le réel, au lieu de survivre dans un monde de fantasmes, et réorienteront vers un choix de vivre, le respect de la vie, congruence parole-action, consécration de soi, lâcher-prise et accueil du Grand Mystère…..

« Pour nous transformer et évoluer, nous devons affronter de grandes épreuves. Nous souffrirons, cela est probable, mais si nous les surmontons, nous saurons au moins ce dont nous sommes capables. Ces épreuves sont en relation directe, et non seulement symbolique, avec les quatre éléments : la terre, l’eau, l’air et le feu. Et elles nous sont proposées tout au long de notre vie.

  • Les épreuves de la terre sont comme des séismes, elles vérifient notre volonté, notre patience et notre stabilité. Est-ce que, à l’image de la pyramide, nos assises sont suffisamment solides ?
  • Les épreuves de l’eau touchent le monde des sentiments. Elles nous plongent dans les flots noirs de la haine, de la trahison, et l’amour en nous doit pouvoir neutraliser tous ces poisons.
  • Les épreuves de l’air sont produites par les tornades et les ouragans. Notre intellect va-t-il perdre sa direction ou continuera-t-il à y voir clair et à raisonner correctement ?
  • Les épreuves du feu sont les plus terribles. Elles brûlent toutes les impuretés qui empêchent notre âme de s’unir à la Cause première, la Source de toutes les existences.

Pour trouver Dieu, nous devons passer par le feu purificateur. »
                                                                                                        (Aïvanhov)

Les dates et lieux de séminaires sont présentés dans la rubrique Séminaires.