Parcours personnel

Je suis né le 29 Janvier 1953.
Je suis aujourd’hui marié, père de trois enfants, et trois fois grand-père.

Diplômé d’un Doctorat en Médecine en 1982 par la Faculté de Médecine d’Angers (Maine et Loire), j’ai tout d’abord exercé pendant sept ans comme médecin réanimateur (urgentiste) à plein temps au SAMU d’Angers, puis comme médecin généraliste, également sept ans. Après avoir remplacé des confrères à la campagne, je me suis orienté progressivement vers l’homéopathie de manière autodidacte, puis me suis ouvert aux Thérapies Cognitives et Comportementales, ainsi qu’à la Psychologie Transpersonnelle, courant psychologique de la lignée humaniste, largement ouvert à la dimension spirituelle, et co-fondé par Stanislav Grof.
Mon évolution personnelle et professionnelle a bénéficié d’une accélération considérable en 1992 après avoir expérimenté la Respiration Holotropique, méthode d’exploration intérieure créée par Grof à partir des pratiques chamaniques traditionnelles, du Kriya Yoga, et de ses propres recherches sur la conscience.
Ayant obtenu la Certification en « Transpersonal Psychology & Holotropic Breathwork » après m’être formé aux USA auprès du Grof Transpersonal Training, j’ai écrit en 1995 avec Marie Tora le premier livre français sur le sujet, La Respiration Holotropique (Ed. Souffle d’Or).

Ainsi formé à l’accompagnement de personnes expérimentant des états modifiés de conscience, ou états de conscience holotropiques, je consacre depuis 1992 ma vie personnelle et mon travail à l’épanouissement et à la réunification harmonieuse des trois dimensions de l’être humain, corps, âme, et esprit.

De 1995 à aujourd’hui, soit depuis plus de 22 ans, les très nombreux séminaires de Respiration Holotropique animés en Bretagne, en Maine et Loire, en Ardèche, en Provence, dans les Pyrénées, dans les Alpes, en Inde et en Suisse, confirment que cette méthode originale est un outil exceptionnel d’exploration et de connaissance de soi et du monde, doublé d’un très haut potentiel thérapeutique sur le plan psychosomatique et d’une extraordinaire puissance transformatrice.
Ce type de travail en profondeur – car il s’agit bien d’un travail, et parfois d’un travail particulièrement difficile – rend à notre culture occidentale la moitié d’elle-même, la « part manquante » qu’elle a perdu en chemin, son lien au monde invisible, au monde de l’esprit. J’ose nommer dimension spirituelle cette part manquante, dont le manque rend l’Homme incomplet, insatisfait, et malheureux par vide de sens et sentiment de séparation. L’exploration intérieure, vécue en profondeur, montre à qui veut bien ouvrir son cœur et ses yeux que ce sentiment est une illusion, et que nous sommes bien reliés.

Je propose aujourd’hui des séminaires ayant pour thème central ce que je nomme Médecine Originelle, qui représente pour moi la source vive de tout processus bio-logique, la nature profonde de la santé et de la médecine, ainsi que la nature de toute transformation de l’être corps-âme-esprit, et qui représente aussi une démarche thérapeutique résolument confiante dans le processus de guérison programmé par la Nature.
En quelque sorte, au « je croirai quand j’aurai vu » du monde scientiste, nous substituons « je verrai quand je croirai ».
Si au lieu de vouloir autre chose que ce qui est, nous nous mettons à désirer ce qui est déjà là, si nous acceptons vraiment ce qui est là au lieu de nous résigner, nous entrons dans l’acte d’amour le plus pur, qui est l’abandon confiant à plus grand que soi, aux forces de vie qui nous animent.
La puissance de l’acte de foi est généreuse et créatrice de nouvelles forces.
Si nous considérons, à l’instar des cultures indigènes du monde entier, que l’amour est la plus puissante force de guérison, et que cette force est la substance même de la Création, alors nous portons la maladie et son évolution à un tout autre niveau…

Mon travail consiste donc essentiellement à fournir un cadre sécurisant – le H.O.M.E. Project – qui permette d’expérimenter un profond lâcher-prise, un abandon confiant à plus grand que soi, afin de dissoudre en nous-mêmes tous les barrages qui entravent le libre écoulement de cette source d’énergie vitale, de cette Médecine Originelle, que l’on peut aussi nommer Amour.
Au cœur de cette expérience, nous proposons d’accompagner respectueusement le processus de chaque personne – sans directivité ou intrusion personnelle – afin que chacun puisse librement et à son propre rythme (r)éveiller son corps et son psychisme à ces réalités.
Ainsi, nous retournons « at home », dans notre maison intérieure, où le calme et la paix règnent éternellement.

PHOTO