La respiration, école de confiance et de lâcher-prise

Trente-cinq ans de vie professionnelle, d’abord en tant que médecin, puis comme psychothérapeute, et un peu plus d’un demi-siècle de vie sur cette terre, m’ont montré plus que clairement que la difficulté fondamentale et naturelle de l’humanité semblait se résumer à un seul mot, séparation.

J’ai observé que ce sentiment de séparation, bien qu’étant illusoire, était quand même la source de la plupart des peurs, et comme tous, j’ai constaté que ces peurs engendraient souvent de la violence, sous différentes formes, de la plus subtile à la plus grossière, envers l’autre ou envers soi-même.

Afin d’apporter mon humble contribution à la paix intérieure, donc à la paix du monde, en aidant à transformer le fléau de la violence relationnelle en énergie utile et créatrice et toutes ces peurs en sentiment de confiance, j’utilise depuis plus de vingt ans un outil tout à fait extraordinaire, la Respiration Holotropique.

Cette approche, loin de se contenter de résoudre et transformer le problème de la violence, permet aussi l’accès à des dimensions insoupçonnées de notre être. Travail intérieur de réunification, de recirculation énergétique, de purification du regard et du cœur, de réconciliation, c’est l’expérience d’un lien sacré tangible avec soi-même, avec les autres et l’ensemble du monde vivant, pour témoigner que Cela existe.

Qu’est-ce que la Respiration Holotropique ? (RH) 

Elément fondamental du bien-être – corporel, psychique, spirituel – la respiration est au centre du travail que nous proposons.
Nous utilisons une méthode simple et efficace, nommée Holotropic Breathwork™, ayant fait ses preuves dans le monde entier, et dont le nom signifie littéralement « Travail de Respiration Holotropique« .
Le mot « holotropique », du grec « holos », tout, et « trepein », qui se dirige vers, signifie littéralement « qui mène à la totalité, à la complétude ».

Cette méthode, issue du chamanisme traditionnel, du Kriya Yoga, et des découvertes scientifiques les plus récentes sur la conscience, combine d’une manière particulière une respiration profonde avec des musiques spécifiques et un travail corporel personnalisé. Elle fut mise au point dans les années 70 par le Dr Stanislav Grof, psychiatre, chercheur et érudit, mondialement reconnu pour ses travaux innovateurs sur la conscience humaine et les états non ordinaires de conscience, que l’on peut également nommer états de conscience modifiés, élargis, holotropiques, chamaniques, ou bien transe.

La Respiration Holotropique se pratique en groupe, chaque expérimentateur, ou « respirant », étant allongé sur un matelas et disposant d’un accompagnateur attitré et 100% disponible. A l’évidence, pour pouvoir vivre des expériences d’une telle profondeur, il est indispensable de se sentir en sécurité ; ainsi le groupe doit toujours être encadré par des thérapeutes compétents et expérimentés.

La pratique d’une respiration très approfondie et accélérée sur fond de musiques évocatrices spécifiques permet d’expérimenter très naturellement et facilement un état de conscience dit « holotropique » (ou élargi) dans une sorte de voyage intérieur qui mobilise très activement le potentiel de guérison spontané du corps et de la psyché.

L’expérience n’est pas compliquée, il s’agit simplement de se mettre à l’écoute de ce qui se passe au plus profond de notre inconscient corporel et psychologique au moyen de la respiration, qui redonne généreusement de l’énergie et du mouvement là où le corps et le psychisme se sont figés, sont restés bloqués, par exemple au décours d’un traumatisme, récent ou ancien. Que le trauma soit à l’origine physique ou psychique, importe peu, ces deux dimensions n’étant guère séparables. Ainsi, la respiration permet d’augmenter considérablement la qualité de notre présence à ce qui se passe en nous et autour de nous, justifiant pleinement le terme « holotropique », puiqu’elle ouvre l’accès à plus grand que soi, apporte complétude et plénitude.

L’expérience nécessite deux jours pleins pour être vécue Au cours du stage, chaque personne expérimentera une fois la Respiration Holotropique comme « respirant », une fois comme accompagnateur (les rôles sont simplement inversés), soit deux séances de 4 heures chacune. Les séances sont toujours suivies d’un partage final en groupe permettant d’intégrer les expériences de manière optimale.

Un processus de transformation intérieure

Améliorer positivement et durablement un état d’être insatisfaisant ou pathologique implique de devenir conscient de ses causes profondes, à la fois biologiques, psychologiques, et parfois existentielles ou spirituelles.
Détendre un corps qui fonctionne mal ou qui est douloureux peut se faire en apprenant à décoder les messages du corps, à identifier les blocages énergétiques qui provoquent tension, inflammation, infection, et douleur, et en étant attentifs aux divers messages symboliques.
De même, transformer un manque d’estime de soi ou des problèmes relationnels implique que nous devenions conscients de nos peurs, de nos croyances limitantes, de nos « programmes » comportementaux répétitifs et destructeurs, en reconnaissant aussi nos besoins fondamentaux et tous les liens qui nous unissent au monde vivant.
Au-delà de toutes les techniques ou « approches » utilisables dans le monde de la thérapie, ce qui nous fait du bien, c’est que l’on nous voie, que l’on nous écoute, que l’on nous adresse la parole, que l’on dise du bien de nous, que l’on nous encourage, que l’on nous accepte tels que nous sommes aujourd’hui, que l’on nous tienne la main pour les « passages » difficiles…
En un mot, c’est que l’on nous aime de manière sensible, en nous touchant par l’attention portée, par le regard, par la main, et par la parole.

Pour toutes ces raisons, il est particulièrement intéressant d’expérimenter ce lâcher-prise profond en groupe. Par la variété des expériences offertes au sein d’un groupe, les diverses résonances démultiplient les effets bénéfiques de ce travail et permettent d’atteindre un haut niveau d’efficacité transformatrice. Le groupe permet aussi de faire l’expérience d’un esprit de famille, fraternel et bienveillant, propice à la transformation intérieure.

Il est donc possible, dans un cadre sécurisé et hautement bienveillant, de faire l’expérience courageuse d’un vrai et profond lâcher-prise, afin de se rencontrer honnêtement, de sentir « qui est là aujourd’hui, en nous ? », et de prendre le temps d’écouter la sagesse intérieure présente en chacun et chacune d’entre nous…

En nous laissant simplement guider par notre propre corps et notre inconscient, nous pouvons apprendre à observer ce qui se passe en nous, à tous les niveaux de notre être. Nous cessons peu à peu d’avoir peur de souffrir, et aussi de souffrir d’avoir peur.
Nous pouvons élargir notre ouverture au monde et vivre des expériences très nourricières. En apprenant à accepter notre propre réalité, ainsi que la réalité du monde extérieur, nous pouvons entrer, à notre rythme, dans un processus de transformation très profond et dans un chemin d’apaisement…

Qui sommes-nous vraiment?

Qui sommes-nous, au-delà de notre histoire personnelle et familiale ?
Qui serions-nous, une fois libérés des charges émotionnelles qui y sont liées ?
Notre travail permet de « nettoyer » et purifier le corps et l’âme des mémoires traumatiques, des émotions non exprimées, des frustrations, des rancunes et des pardons impossibles, sources de mal-être et de maladie.
Par ce travail intérieur, toute forme de violence ou de charge émotionnelle excessive peut être conscientisée, canalisée et transformée, afin que cesse définitivement toute « projection » de la violence personnelle sur « l’autre ». Ainsi nous aboutissons à une non-violence vraiment « active » et à des relations harmonieuses.
Au-delà de la culture et des divers « programmes », il est bon de découvrir notre nature profonde d’êtres « reliés ».

Vers une conscience élargie de soi-même et du monde

En élevant considérablement les niveaux d’énergie physique et psychique, la RH active l’inconscient et les mémoires corporelles (mémoire cellulaire), et donne accès à tous les niveaux de la psyché, non seulement au domaine biographique (notre histoire de vie), mais également au domaine périnatal (notre histoire de naissance), et au domaine transpersonnel (au-delà de notre histoire personnelle, au-delà du corps et du psychisme).

Ainsi, il est possible de « régresser » dans l’enfance, la petite enfance, de revivre sa naissance, de décharger une énergie physique et émotionnelle parfois considérable, et ainsi de se libérer du carcan d’un passé traumatique qui entrave notre vie à différent niveaux. Il est également possible de vivre des expériences « transpersonnelles », au-delà du temps et de l’espace, de s’identifier au monde minéral, végétal, animal, ou à divers archétypes, de vivre des expériences « mystiques », ou expériences du Grand Mystère qu’est la Vie.
Ce travail d’« écologie intérieure », en reliant les différents niveaux de notre être, permet d’élargir considérablement notre expérience humaine.
La RH permet de développer efficacement les qualités que nous recherchons : présence à soi-même et aux autres, responsabilité, courage, engagement, discipline, respect, écoute, accueil, bienveillance, tempérance, humilité, loyauté, authenticité, créativité, joie, humour et sagesse.

A qui s’adresse ce travail d’exploration intérieure ?

Au carrefour des thérapies et des pratiques spirituelles indigènes, cet outil exceptionnel d’exploration de soi et de transformation intérieure fonctionne partout dans le monde, indépendamment de l’origine ethnique, culturelle, ou religieuse. Il est absolument universel, étant fondé sur des pratiques datant d’au moins 40000 ans, largement utilisées et éprouvées par l’ensemble des cultures indigènes.
En raison de son efficacité à induire naturellement des états de conscience et des expériences hautement bénéfiques pour la santé physique, psychique et spirituelle, la Respiration Holotropique mérite le nom qui lui est parfois donné de « voie royale » de l’éveil de la conscience et de l’ouverture du coeur.

Cette pratique s’adresse donc à tous ceux qui ressentent un manque de confiance en eux-mêmes, un manque d’énergie et d’élan vital, qui présentent des problèmes psychosomatiques, des difficultés relationnelles, qui vivent trop douloureusement les conflits, les deuils, le chômage, la retraite, les ruptures, la solitude, qui sentent un mal-être général, ne trouvent pas de sens à leur vie, subissent toutes sortes de peurs…

Elle s’adresse aussi à tous ceux qui sont simplement motivés par le fait de mieux se connaître, de découvrir et explorer leur véritable nature, de développer leurs pleins potentiels et leur créativité, de débloquer, libérer et stimuler leur énergie vitale…

En nous décidant à nous engager dans une expérience transformatrice, nous choisissons de réapprendre à écouter notre cœur et nos intuitions, nous choisissons d’être authentique, d’exprimer notre propre vérité, d’utiliser notre pouvoir personnel avec justesse, et choisissons ainsi de devenir un être créatif, autonome, responsable, libre et joyeux.

« Le vrai pouvoir et la vraie sagesse viennent de l’intérieur. Quand l’homme comprend dans sa chair qu’il ne fait qu’un avec toute la Création, quand il se rend compte qu’au centre de l’Univers réside une Force encore plus grande que lui-même, alors il sait que ce centre est partout, qu’il est en chacun de nous ».

Parole d’indien d’Amérique du Nord (anonyme)

                                                   respiration holotropique

Pour plus d’information,
voir la rubrique Articles